Découvrir Athènes avec vos enfants

Découvrir Athènes avec vos enfants

Athènes est une ville très vivante et regorge de différents sites historiques et mythiques. Vous pouvez visiter toute une pléthore de monuments historiques et de musées, sans oublier une escapade dans les îles. La meilleure période pour visiter Athènes est durant la mi-saison, à l’automne et au printemps. Voici quelques endroits incontournables à visiter avec vos enfants.

Les activités incontournables

L’acropole : l’emblème de la capitale grecque

Cet édifice est en quelque sorte la perle de la capitale grecque, car il fait partie des sept merveilles du monde. Une visite s’impose donc. Sur son promontoire, le site sacré surplombe la ville et constitue un point de repère important.

Le site est très grand et vous pouvez visiter le Rocher de l’Acropole avec le célèbre Panthénon. Le magnifique temple de l’Erechthéion avec ses caryatides raviront vos enfants. Le théâtre antique de Dionysos, ou encore les propylées et les deux grands poteaux qui marquaient l’entrée de la ville valent également le détour. Ne manquez surtout pas la vue panoramique de la ville d’Athènes qui s’offre à vous.

Pour bien profiter des lieux, allez-y le matin avant 10h ou en fin d’après-midi. Prévoyez de l’eau pour toute la famille.

Voir les Evzones

Les evzones sont le maillon de la capitale grecque. Sur la place Syntagma, devant le Parlement hellénique a lieu la relève de la garde. Toutes les heures, ces gardes à la belle ceinture se livrent à une étrange chorégraphie. Ils sont vêtus d’un costume traditionnel, avec une jupette, des collants de laine et des chaussures à pompon.

Pour profiter au mieux de ce spectacle, assistez à la relève du dimanche à onze heures. Les gardes sont plus nombreux et les costumes sont plus décoratifs que les jours ordinaires.

Faire une halte au Jardin National d’Athènes

Après avoir admiré les evzones, faites une pause dans le Jardin National d’Athènes. Ce grand espace de 15 hectares est un havre de détente. Vos enfants peuvent profiter des aires de jeux, des attractions de toutes sortes. À part la beauté du jardin en lui-même, vos enfants s’extasieront à la vue de nombreuses espèces végétales et le petit étang abritant plusieurs oiseaux aquatiques.

Les vestiges de certains monuments de l’Antiquité, et même un petit zoo où on peut voir quelques chèvres et des poules, font également partie du décor de ce jardin mythique.

Que manger à Athènes ?

À part les plats qui plaisent aux enfants (spaghettis à la viande hachée, pizzas, frites, omelettes, toasts jambon/fromage), les recettes typiques grecques ne sont pas en reste. En effet, vous pouvez les faire goûter quelques mets. Lors de votre voyage en famille en Grèce, ravisssez vos pailles avec :

  • Les feuilletés au fromage (tiropita) ou aux épinards connus sous le nom de spanakopita.
  • Les yémistes : un plat de tomates ou de poivrons farcis au riz.
  • Le pastitsio : un gratin de pâtes avec une sauce tomate et de la viande hachée. C’est en quelque sorte de la moussaka où les aubergines sont remplacées par des macaronis.
  • Les brochettes de viande grillée de porc ou de poulet, le plus souvent servies seules ou enroulées dans une pita.
  • Le saganaki : du fromage frit.
  • Les keftedes : boulettes de viande hachée.
  • Les fritures, les calamars, les petits poissons et les poulpes sont également un délice pour les papilles de toute la famille.

Pour les grands, ne manquez pas de goûter aux boissons locales, à l’instar de l’ouzo pour vous ouvrir l’appétit avant de vous régaler d’un plat de produits de mer. Le raki, le tsipouro et le mastic de Chios sont autant de boissons traditionnelles qui font la renommée de la Grèce. Vos enfants peuvent également s’en donner à cœur joie en goûtant au fameux yaourt grec.

 

 

 

 

 

 

Comment choisir un camping-car ?

Comment choisir un camping-car ?

Le camping-car a toujours été considéré comme un véhicule inutile et incommode. Les fabricants ont aujourd’hui eu la formidable idée de mélanger les genres, dans le but de faire oublier ce concept. Le défi est relevé parce que de plus en plus de familles se tournent vers l’achat de ce type de voiture. En effet, il est possible de choisir un modèle tout en profitant des avantages d’un autre. Si la capucine a longtemps été le choix des familles, il est désormais possible d’opter pour un profilé hybride qui peut offrir les mêmes privilèges. La modification est remarquable, et elle concerne tous les types de camping-car que l’on peut trouver sur le marché.

Mais un petit bémol, il est difficile de se retrouver entre la multiplicité des choix. C’est pourquoi nous avons réalisé ce guide afin que vous puissiez au moins connaître les caractéristiques intangibles liées à la fabrication du camping-car.

Les différents types de camping-car

Le fourgon

Le fourgon ou le van est un type de camping-car qui peut être aménagé sur-mesure ou en modèle standard. C’est le modèle le plus abordable et il est très facile à manier. Avec une largeur plus ou moins réduite à environ 2 mètres, le fourgon est idéal pour deux personnes. Sa discrétion fait de lui un parfait allié pour les couples.

Le camping-car capucine

La capucine est bien particulière grâce à la bulle placée au-dessus de sa cabine. Elle dispose d’un profil dynamique et offre un grand volume de couchage sur la cabine. En effet, elle peut offrir jusqu’à sept couchages. Le camping-car capucine est un parfait abri pour les enfants et il peut servir de rangement dans la journée.

Le camping-car profilé

Le profilé se décline en deux grandes familles. Le premier est équipé d’un pavillon télescopique qui se trouve au-dessus du salon, et le second en est dépourvu. L’avantage est que, pour le premier, on obtient deux places supplémentaires la nuit, et pour le second, le prix est réduit et on bénéficie d’une plus grande luminosité. Dans tous les cas, le camping-car profilé présente un profil plus aérodynamique. Il a, en effet, été conçu pour répondre aux critiques avancées à l’encontre des capucines.

Le camping-car intégral

Le camping-car intégral est un modèle haut de gamme par excellence. Comme l’indique son nom, cette marque de camping-car réalise elle-même le carrossage du véhicule dans son intégralité. Le carrossage se pose sur le simple châssis-auvent du porteur. L’intégral dispose d’un design bien étudié avec des lignes accrocheuses. Et sans grande surprise, du fait de sa gamme plus haute, il est également plus onéreux.

Les critères de choix

Avant de se lancer à l’achat d’une caravane, il est indispensable de définir le nombre de places approuvées pour la route. Vous pourrez, par la même occasion, choisir le modèle qui conviendra au nombre de personnes qui vont l’utiliser.

Ne vous fiez pas au nombre de places couchage du véhicule pour déterminer le nombre de personnes autorisées à y monter. En effet, pour des raisons de sécurité, le nombre de personnes à bord doit correspondre au nombre de places inscrites sur la carte grise.

Enfin, pour le choix de votre camping-car, Caravaning Central vous propose de nombreux modèles et types de très bonne qualité. Et même si vous pensez à une marque de caravane en particulier, vous pourrez en trouver facilement.

Un prestige voyage en Bolivie pour plonger dans un autre univers

Un prestige voyage en Bolivie pour plonger dans un autre univers

Reconnue pour être une des destinations plus prisées de l’Amérique du Sud, la Bolivie est devenue immanquable. Ses endroits magiques qui n’ont pas leurs pareils et ses cultures datant de très longtemps attirent principalement les globe-trotters. Par ailleurs, les aventures et les distractions ne manqueront pas lors d’un séjour passé dans cette contrée.

Connaitre les cultures des Boliviens et de leur mode de vie

Pour mieux parcourir les divers recoins de la Bolivie, il est indispensable de s’imprégner de la manière de vivre au pays. Généralement, les Boliviens sont très accueillants et faciles à communiquer. Ces derniers sont d’origines différentes à l’instar des Indiens quechuas, des aymaras et des métis. Par ailleurs, les peuples de la Bolivie sont conservateurs. Cela se reflète à travers leurs vies quotidiennes. Par exemple, la musique et la danse héritées des anciennes civilisations sont encore en vigueur. Des instruments comme le kena, le charango sont typiques du territoire. Lors des divers carnavals et célébrations, ces derniers sont toujours présents pour donner une ambiance festive. En ce qui concerne les religions, le catholicisme et le paganisme occupent une place importante dans la contrée. Quant au sport, le football est très apprécié au pays. En outre, le rafting, les Tyroliennes, les randonnées et les balades équestres y sont aussi au rendez-vous.

Parcourir les édifices et lieux célèbres de la Bolivie

Choisir un prestige voyage en Bolivie est riche en visite et découvertes. Pour les sites naturels, le parc national de Sajama, Rurrenabaque et le lac Titicaca sont à sillonner. De même, le plus grand désert de sel du monde, Salar d’Uyuni est immanquable. Quant aux endroits marquant les histoires du pays, Tiwanaku est recommandé au touriste. Il s’agit des ruines laissées par la civilisation préinca. En outre, Potosi et Sucre, la mégalopole la plus haute du monde loge les cités coloniales. Ces dernières sont considérées comme de trésors d’architectures. Bordée par les pics enneigés de plus de 5 000 m, La Paz, la métropole bolivienne est à arpenter. Quant à Copacabana, ce village est devenu un centre religieux catholique. Isla de sol est par contre à ne surtout pas manquer pour admirer la cordillère royale.

Art culinaire : gouter aux plats originaux de la Bolivie

La cuisine bolivienne est extrêmement copieuse, mais plutôt variée. Toutefois, les principaux ingrédients de base sont les patates, les céréales et les piments. Les viandes bovines, ovines ou des camélidés sont également plus appréciées. Par ailleurs, les restaurants du pays se classifient en deux. D’un côté, il y a ceux pour les autochtones, avec les trois repas de la journée. Et puis,il y a ceux qui sont fréquentés par les visiteurs avec les recettes typiques de la contrée. Quant aux spécialités, les plus prisées des bourlingueurs sont les Anticuchos, le Pacumuto, le Parillada et le Pique Macho. Le Fricassé, le chicharrones et les empanadas restent aussi à déguster. En ce qui concerne les boissons, l’Aloja, la Chicha, le Pacena, le Singani sont les plus typiques. En outre, l’eau, le thé et les jus de fruits sont les plus fréquemment sirotés.

Surf en Bretagne : les meilleurs spots pour les débutants

Surf en Bretagne : les meilleurs spots pour les débutants

Le surf est un de ces sports qui peut très bien se pratiquer en hiver comme en été. C’est un sport pour toutes les saisons au fait puisque vous pourrez la pratiquer en tout temps. Avec les vacances qui vont venir, c’est le moment propice pour partir à la découverte de nouvelles sensations sur les vagues. En plus, vous n’aurez pas à partir au bout du monde pour faire du surf, vous pouvez très bien en faire en Bretagne. Pour les néophytes, ce sera l’occasion d’essayer ce sport de glisse avec un stage de surf. Et si vous n’avez jamais fait de Surf en Bretagne, découvrons ensemble les meilleurs spots de la région.

Les spots privilégiés des surfeurs en Bretagne

  • Devenue un véritable repère de surfeurs, la Bretagne accueille chaque année des milliers de touristes avec leurs planches. Tous ont pour objectif de tenter de dompter les vagues au large des nombreuses plages de la région. Parmi les points de surf les plus célèbres de la région, ceux qui se trouvent dans le Finistère font partie des incontournables. Pour les personnes qui veulent s’initier à la planche, des spots sont plus recommandés que d’autres. Parmi eux, nous retrouverons en premier abord, la fameuse plage de La Torche dans la baie d’Audierne. Ce spot est très prisé des touristes. Elle propose des vagues régulières. Le seul hic serait que les plus timides puissent ne pas se sentir à l’aise de pratiquer devant tant de personnes.
  • En alternative à La Torche, les débutants peuvent également opter pour la plage de Goulien située en presqu’île de Goulien. Avec ses petites vagues, ce spot est idéal pour découvrir les premières sensations de la glisse. Le courant y est d’ailleurs plus calme que dans n’importe quel autre spot de la Bretagne. Si le point vous semble éloigné, vous pouvez également opter pour le littoral qui se trouve dans les Côtes-d’Armor de Trestraou à Perros-Guirrec. Ce site est plus accessible pour ceux qui s’initient au surf. En revanche, la prudence est recommandée, car la météo locale est assez capricieuse, ce qui rend les vagues instables. Ces dernières peuvent devenir plus solides et se dérouler au large.
  • Un peu plus loin des sites touristiques bondés, on retrouve également des spots peu connus comme Primel-Trégastel. Cette plage offre également du calme pour les débutants. Attention cependant, les personnes qui ne sont pas encore habituées aux vagues, aussi petites soient-elles, sont censées être suivis de près par un moniteur expérimenté. La plupart des stages de surf en Bretagne proposent des suivis personnalisés en fonction du degré d’expérience de tout un chacun. Les juniors, à partir de l’âge de cinq ans, comme les plus grands peuvent librement y souscrire.

Cette liste des destinations idéales pour pratiquer ce sport de glisse est non exhaustive. En effet, la Bretagne regorge de points divers et variés pour s’adonner au surf. Il suffit d’y choisir de passer ses vacances et de découvrir et la région et la beauté du surf.

Parcourir la France en camping-car

Parcourir la France en camping-car

La France est un pays qui offre de nombreux atouts touristiques. Que vous soyez en famille, entre amis ou en amoureux, plusieurs endroits sont à votre disposition afin de passer un séjour inoubliable. Vous pourrez parcourir le pays en profitant de ses nombreuses villes aux spécificités différentes. Les endroits historiques et les monuments emblématiques seront au rendez-vous. Partons alors en croisière et découvrons ce que la France peut nous offrir.

Visiter les plus beaux villages de France en camping-car

Le meilleur moyen de visiter la France est en camping-car. Si vous doutez de l’endroit où vous pouvez contempler, sachez que le pays en regorge de trésors. Vous pourrez alors commencer la croisière par les plus beaux villages, comme l’Alsace. Les plusieurs petits villages sur la route des vins pourront vous épater, et Kaysersberg avec ses maisons à colombages et ses rues romantiques est idéale pour un séjour en amoureux. Les rues pavées de Riquewihr sont couvertes de boutiques de viticulteurs pour les adeptes, et le château des comtes à Eguisheim est un lieu historique à découvrir pour les amateurs d’histoire. C’est un endroit magnifique orné de remparts.

La Normandie

Poursuivez votre parcours en camping-car dans la Normandie où des merveilles de la nature pourront vous séduire. A Barfleur, un village très charmant, se trouvent un port et un grand phare qui pourront faire un fond de photo très réussi. Par ailleurs, vous pourrez profiter d’une vue remarquable des paysages fleuris depuis le sommet. Et plusieurs villages folkloriques pourront embellir vos vacances et accentuer vos photos de vacances. On peut citer Ploumanac’h, Le Faou, Locronan ou encore Sauzon.

Dans le Sud

Après la Normandie, continuez la visite dans le sud de la France où les villages offrent de nombreuses surprises. Le Moustiers-Sainte-Marie, un village situé au coeur du Parc Régional du Verdon, est entouré de champs de lavande, et offre une merveilleuse vue du paysage. Ce village est également réputé pour sa grande production de faïence, et vous pourrez encore aujourd’hui trouver plusieurs ateliers qui se consacrent à sa création. Vous pourrez en faire de magnifique souvenir de votre croisière.

Le Rocamadour

Dans la partie sud-ouest de la France se trouve un petit village médiéval qui pourra séduire les amateurs d’histoire, le Rocamadour. C’est à la fois un endroit historique et romantique qui promet de grandes surprises pour les visiteurs. Le Rocamadour est réputé pour sa cité religieuse, mais il peut également servir un parfait fond de photo et un beau panorama grâce à sa situation au bord de falaise. Et tant que vous y êtes, prenez votre camping-car et visitez le Saint-Cirq-Lapopie qui constitue une ville aux multiples monuments historiques. En effet, vous n’y trouverez pas moins de 13 édifices qui sont spécifiques les uns aux autres.

Enfin, vous pourrez visiter le village de Gordes à Vaucluse, là où le parc naturel régional de Luberon est abrité. Il s’agit de l’un des parcs les plus visités dans la région, et en France. C’est un village perché qui fascine par ses belles maisons et ses moulins à eau et à vent. Pour un voyage culturel, il constitue une parfaite destination.

Bref, de nombreux autres endroits restent à visiter parmi les plus beaux villages de France. Ainsi, faites confiance à Sud Loire Caravanes pour la location de votre camping-car et continuez l’aventure. Nous pouvons vous offrir un camping-car neuf, et nous proposons d’ailleurs de nombreuses marques de camping-car. Vous pourrez alors choisir celui qui vous convient et qui vous plaît.

Louer une voiture : Les bons gestes à avoir

Louer une voiture : Les bons gestes à avoir

La location de voiture se présente comme la meilleure solution quand on part en voyage. Cette solution va vous permettre de faire des économies et de faciliter vos déplacements. Cependant, pour éviter les mauvaises surprises, il est nécessaire d’adopter les bons gestes avant de louer votre voiture.

Bien vérifier l’assurance

Bien souvent, les agences de location de voiture proposent des offres d’assurances pour séduire les voyageurs. Faites très attention parce que cela cache le plus souvent des pièges. Il faut savoir qu’avec votre carte bancaire, vous possédez déjà une assurance. Ne souscrivez donc à aucune assurance de ces agences sans avoir au préalable effectuer une vérification auprès de votre banque.
Lorsque vous louez une voiture, il est recommandé de ne pas souscrire des assurances auprès d’intermédiaires. Certes, cela n’est pas cher, mais l’agence va à nouveau vous présenter cette même assurance.

Se renseigner sur les règles de conduite à l’étranger

Les règles de conduite en France sont différentes des règles de conduite à l’étranger. Il est conseillé de bien se renseigner avant toute location de voiture à l’étranger sur les règles en vigueur. Cela va vous éviter de violer certaines règles et de payer des amendes. Avant de partir, il faut lire les retours d’expériences de certains voyageurs sur Internet et s’informer sur la conduite à adopter.

Une vérification des tarifs

Il faut savoir que les agences de location de voiture ne pratiquent pas les mêmes tarifs. Il est déconseillé de se jeter sur le premier rencontré parce que vous risquez de rater de belles opportunités. L’idéal dans un premier temps, est de faire une comparaison des tarifs de plusieurs agences de location de voiture ainsi que des prestations qu’elles offrent. Il vous sera ensuite facile de choisir l’agence qui présente le meilleur rapport qualité/prix.

Une réservation à l’avance

Réserver son véhicule de location à la dernière minute n’est absolument pas une bonne idée. Vous risquez de payer plus cher parce que la demande est très forte à cette période. La meilleure solution pour faire des économies est de faire votre réservation 2 à 3 mois à l’avance. Il suffit pour cela de vous rendre sur un site de réservation de véhicule en ligne. L’avantage avec cette solution est qu’elle est pas cher et qu’en plus, vous avez la possibilité d’annuler votre réservation en cas d’empêchement.

Une vérification de l’état du véhicule

On ne loue pas une voiture sans avoir au préalable vérifier son état. Cette erreur, beaucoup de voyageurs la commettent. C’est lorsqu’ils décident de rendre le véhicule au loueur que les problèmes commencent. En effet, celui-ci peut vous tenir responsable de certains dégâts et problèmes sur le véhicule et vous pouvez être condamné à payer. C’est pour éviter cela qu’on demande surtout de bien vérifier l’état du véhicule avant de louer. Il faut prendre les photos du véhicule et même faire des vidéos. Vous devez faire cette vérification en présence du loueur. Faites-en également de même quand il s’agira de remettre le véhicule.

Check-list pour voyager avec un bébé

Check-list pour voyager avec un bébé

Vous êtes peut-être habitué à voyager léger lorsque vous vous déplacez seul. Mais quand un bébé est aussi votre compagnon, la liste des objets que vous devez emporter se multiplie. C’est stressant de penser à tous ce que vous devez emporter. Dans de tels cas, il est préférable de vous préparer à l’avance et de vous disposer d’une liste rapide contenant tous les éléments indispensables pour le bébé  pendant le voyage. Cela vous permettra  également de voyager tranquillement.

Couches et lingettes

Bien que vous puissiez acheter des couches à votre destination, rangez au moins 10 couches supplémentaires dans la valise pour vous assurer que vous en avez assez avant l’arrivée à votre destination. Il en est de même pour les lingettes

Nourritures pour bébé

Vous voudrez peut-être apporter suffisamment de préparation pour vos vacances si vous craignez qu’elle ne soit disponible à votre destination. Dans ce cas, apportez beaucoup de préparations prêtes à l’emploi ou de préparation en poudre, ainsi que des biberons, des tétines et du matériel de stérilisation.

Accessoire pour les déplacements

Trouvez une meilleure façon de vous  déplacer facilement avec votre bébé ainsi qu’un endroit  sûr et confortable où il pourra  dormir confortablement  pendant le voyage.  Il y a plusieurs  accessoires destinés pour ça  comme la poussette ou le lit parapluie.  Vous avez une large sélection en visitant le site de puériculture Allobébé. Un siège bébé bien ajusté est aussi essentiel pour voyager en toute sécurité avec un bébé. Il peut également servir de siège bébé pratique lorsque vous arrivez à votre destination.

Vêtements et chapeaux

Les bébés font des dégâts avec les nourritures, vous voulez donc vous assurer que vous avez plusieurs vêtements de rechange lorsque cela se produit en vacances. Privilégiez ceux avec des manches longues et en coton pour limiter l’exposition au soleil et pour les garder frais et confortables par temps chaud. Aussi, n’oubliez pas les chapeaux  pour couvrir son petit visage et son cou. S’il fait froid, apportez un bonnet en laine ou en molleton ainsi que des  couvertures et des chaussettes supplémentaires  pour le garder au chaud.

Soins et kit de médicament

Assurez-vous de prendre toutes les  soins importants  pour le bébé: des  lotions, des crèmes, de savon, des analgésiques  ainsi qu’un thermomètre  et des fournitures pour soigner les blessures légères  au cas où votre bébé se blesse pendant le voyage. Emportez également des médicaments à usage général pour votre bébé pour les affections courantes comme la toux, le rhume, la diarrhée ainsi que  le numéro de téléphone d’un pédiatre afin de pouvoir le consulter rapidement en cas de besoin.

Moniteur pour  bébé

Si le bébé dort dans une pièce séparée de votre, ou à l’intérieur tandis que vous prenez le soleil dehors, vous pouvez utiliser un baby phone pour bébé pour les contrôler en permanence et vous assurer qu’il va bien.

Les jouets

Lorsque vous voyagez, il est probable que le bébé reste assis longtemps dans une voiture ou dans un avion. Il peut s’ennuyer très vite surtout s’il a l’âge où il doit être diverti. Emportez avec vous sa peluche préférée ou un beau livre illustré pour bébé  afin de le garder occupé et sous contrôle.

 

 

 

Votre escale de croisière cubaine à La Havane (La Habana)

Votre escale de croisière cubaine à La Havane (La Habana)

Une escale caribéenne haute en couleur

Lorsque votre bateau de croisière s’approche du port de La Havane à Cuba, les passagers impatients de débarquer à terre, sont littéralement ébloui par la beauté de ce port protégés par d’imposantes fortifications. Une fois débarqués, les croisiéristes sont très vite immergés dans l’atmosphère très vivante de La Havane qui est sans aucun doute l’une des plus belles villes des Antilles.

Faute de moyen financier, bon nombre de monuments historiques et chefs-d’œuvre architecturaux qui ont fait la renommée de l’ancien San Cristóbal de la Habana sont de nos jours délabrés ou en mauvais états. Mais, heureusement, l’UNESCO veille à la préservation et à la reconstruction de ces monuments extraordinaires, classés « Patrimoine de l’Humanité ».

Une fois débarqué de votre navire de croisière dans le port naturel en eau profonde de la ville, vous vous engouffrerez dans l’étroite artère de la vieille ville la Calle Obispo fut jadis au cœur du quartier des plaisirs ! Vous retrouverez l’atmosphère de cette époque en pénétrant dans les nombreux cafés, bistrots ou restaurant, dans lesquels flotte dans l’air des effluves de rhum. Vous serez très vite surpris par la frénésie des passants et la vitalité qui règne à chaque recoin de cette artère. Bon nombre de passants portent la Granma, le journal du Parti communiste cubain, qui doit son nom au navire avec lequel Castro accosta à Cuba en 1956, en provenance du Mexique.

Votre premier contact avec cette ville vous donnera donc de suite le ton de votre escale de croisière cubaine … Une escale riche en couleur et vitalité !

Visite et découverte du centre historique de La Havane

En arpenta Calle Obispo, vous tomberez directement dans le centre historique de La Havane, et la ravissante place Plaza de Armas. Vous apprécieriez la beauté architecturale du Palacio de los Capitanes Generales (palais du Capitaine général) ; cet édifice de style colonial datant de la fin du XVIIIe siècle compte parmi les constructions baroques les plus magnifiques des Antilles. Ce fut le siège du pouvoir colonial jusqu’en 1898. Il abrite de nos jours le Museo de la Ciudad, qui retrace l’histoire de La Havane et de Cuba. En face du palais, se dresse la plus ancienne forteresse de la ville, l’imposant Castillo de la Fuerza, construit en 1544, où l’on peut admirer une superbe exposition d’armes anciennes.

Votre prochaine étape, se situe à quelques pas de là, il s’agit d’un pur chef d’œuvre architecturale : la place de la Cathédrale. La Cathédrale, fondée en 1704 par des jésuites, cet édifice religieux est l’un des plus remarquables sanctuaires baroques des Caraïbes. La Cathédrale abrita le tombeau de Christophe Colomb jusqu’à la fin de la présence espagnole.

À l’ouest de la place de la Cathédrale, vous aurez l’occasion de pénétrer dans un endroit mythique religieusement fréquenté par Hemingway : la Bodeguita del Medio. Il s’agit d’un bar dont les murs sont ornés par de nombreuses photos dédicacées de la main de l’auteur. Ce lieu continue de nos jours de réunir de nombreux artistes et écrivains de La Havane.

Votre visite serait incomplète sans une visite de l’ancien palais présidentiel qui abrite désormais le Museo de la Revolución. Vous pourrez y avoir un aperçu et mieux comprendre la longue lutte pour l’indépendance du pays. Tout proche du musée, vous trouverez le Prado, un boulevard névralgique qui relie tous les quartiers de la ville. Ce boulevard longe l’agréable Parc Central et l’imposant El Capotolio (le Capitol) et sa gigantesque coupole. Ce bâtiment public est le siège de l’Académie des Sciences.

Au-delà du centre historique jusque dans la proche banlieue

La Fortaleza de la Cabaña est une des autres attractions touristiques majeures de La Havane. Ce fort qui se situe en face de la vieille ville, de l’autre côté du port, est illuminée la nuit par des projecteurs. Construit en 1763 par les Britanniques, des milliers de prisonniers politiques y ont croupi durant les guerres d’indépendance et lors de la douloureuse révolution castriste.

Les deux autres forts qui encadrent la passe d’une largeur de 200 m, à l’entrée du port valent eux aussi le détour. Construit à la fin du XVIe siècle sur une langue de terre, le Castillo del Morro a longtemps été réputé comme imprenable… Jusqu’à l’arrivée des Britanniques en 1762. Le Castillo de la Punta, du côté occidental du chenal, fut créé juste après celui del Morro. Il est le point de départ du Malecón, un boulevard autrefois prestigieux, qui longe l’océan. . . De nos jours, les façades des maisons, dont les portes et fenêtres sont demeurées closes des années durant, sont repeintes et ravalées avec grand soin. Les grands hôtels rouvrent leurs portes et de nombreux restaurants proposent des spécialités antillaises.

Les quartiers occidentaux modernes de Vedado et de Nuevo Vedado regorgent d’églises, de cinémas, de théâtres et d’hôtels. En vous y baladant, attardez-vous au Castillo del Principe, du XVIIIe siècle, au Teatro Nacional et aux bâtiments néo-classiques de l’Université.

Sur le campus, Place Ignacio Agramonte, se trouve le Musée Anthropologique Montané abritant des sculptures pré-colombiennes, ainsi que des ustensiles, outils et poterie des Indiens Taïno.

La Plaza de la Revolución – où Castro délivra tous ses discours-fleuves – avec son monument au héros national José Martí, est bordée par la Bibliothèque nationale, le siège du Parti communiste, divers bâtiments administratifs et le Palais de Justice. C’est un lieu hautement symbolique d’un point de vue historique.

Dans la banlieue da La Havane, à San Francisco de Paula une visite s’impose, celle de la Casa Hemingway (Finca Vigía). Un musée y a été aménagé en l’honneur de l’écrivain américain, prix Nobel de littérature.

Le Jardin botanique de la capitale, qui se trouve dans la banlieue sud, est l’un des plus beaux du monde. Couvrant 6 hectares, il ne contient pas moins de 14 000 espèces de plantes en provenance de tous les continents, dont 500 variétés d’orchidées et plus de 1000 cactus.

Ne manquez pas non plus le jardin japonais et son petit restaurant : les bonsaï se sont épanouis à merveille sous le climat des Antilles.

En fin d’escale, avant de rejoindre votre bateau de croisière, rendez-vous sur l’une des nombreuses plages, à 10 km à l’est de la ville, autour de Santa María del Mar. Afin de vous reposer de vos pérégrinations urbaines. Cet ensemble de plages est connu sous le nom de Playas del Este. Ombragés de pins maritimes et de palmiers, le sable fin est délicieusement léché par les vagues tièdes de l’océan.

Vous retrouverez de plus amples informations sur La Havane sur la page wikipedia de la ville.

Préparer son voyage à Madagascar en 4 étapes

Préparer son voyage à Madagascar en 4 étapes

Partir en vacances à Madagascar, vous en avez rêvé. Et maintenant que vous êtes décidés à partir, vous ne savez pas comment vous y prendre, vous ne savez pas par où commencer. Cependant, il est tout à fait possible de préparer son voyage à Madagascar pour s’assurer d’un séjour inoubliable.

De la réservation du billet au débarquement

Première étape évidente, la réservation du billet d’avion. Pour ce faire, il est tout à fait possible de passer par une agence de voyage, mais également réserver directement en ligne. Vous pouvez faire votre choix via les sites des compagnies aériennes ou passer par des comparateurs. Pour les vols directs venant de France, vous avez le choix entre Air France, Corsair, ou la compagnie aérienne locale Air Madagascar. Mais un large choix peut s’offrir à vous avec une escale à Maurice ou en Afrique du Sud par exemple.

Le visa quant à lui se procure à la descente de l’avion, auprès du commissariat chargé de l’immigration.

Pour les animaux de compagnie, les formalités d’importation sont disponibles sur le site du consulat de Madagascar.

Préparer son séjour

Pour préparer l’arrivée dans la capitale, la monnaie locale est l’Ariary. Il vous est possible d’acheter les devises à votre arrivée à l’aéroport ou dans un bureau de change en ville.Il est également conseillé de réserver un hôtel à l’avance, afin de ne pas être pris de court.

Madagascar est une grande île riche en biodiversité et en paysages de carte postale. Le tourismeest assuré par certaines destinations telles que Nosy-Be, Sainte Marie oules Tsingy (et la liste est encore longue).Mais, dépendant de ce que vous recherchez pour vos vacances à Madagascar, un large choix de circuit s’offre à vous. Pour un maximum de découverte lors de votre séjour à Madagascar, il est possible de visiter plusieurs régions en un seul voyage.Les réservations d’hôtels à chaque région pourront se faire au préalable, en fonction les endroits que vous souhaitez visiter.

Le moyen de transport le plus commun pour aller d’une région ou d’une province à une autre est le taxi-brousse. Les tickets sont disponibles de suite à la gare. Les voyages en taxi-brousses permettent une découverte plus approfondie de la biodiversité de l’île, et offre une aventure atypique aux voyageurs. Mais il est également possible de prendre l’avion. Cependant, toutes les régions ne possèdent pas d’aéroport.Une autre possibilité est la location de voiture avec ou sans chauffeur. Pour être totalement indépendants lors de vos déplacements, la location de voiture est la solution idéale. La plupart des agences de location proposent un chauffeur guide et traducteur pour découvrir le pays en toute tranquillité. La réservation des véhicules de location peut se faire sur place ou en ligne.

Passer par une agence de voyage

Si toutefois le temps pour les préparatifs vous manque,vous pouvez faire appel aux agences de voyages. Professionnels et également connaisseurs de l’Île Rouge, les agences de voyages peuvent étudier vos envies et vous proposer un séjour sur mesure pour votre voyage à Madagascar. En famille ou en groupe, des circuits pré établis sont à votre disposition, selon ce que vous recherchez et votre budget.

Les précautions

Il ne faut pas oublier que l’île est unpays tropical. Il est donc important de prendre des précautions de santé avant son voyage à Madagascar.Notamment les vaccins, mais également les traitements anti paludéen, maladie courante sur l’île, surtout dans les parties humides. Vous pouvez demander conseil à votre médecin.

Le pays est également encore assujetti à une certaine insécurité. C’est pourquoi il est conseillé de ne jamais voyager la nuit durant votre voyage à Madagascar. En effet, les « dahalo », traditionnellement voleurs de zébus, sont célèbres pour détrousser les voyageurs qui s’aventurent sur les routes nationales lorsqu’il fait nuit. Les taxis-brousses et voitures roulent donc en caravanes, et toujours avant 17h.