Les onsen japonais, idéal pour se ressourcer

Le Japon est bien connu pour être un pays ami de la nature (en particulier par ses montagnes qui composent la majeure partie du territoire nippon). Nous allons parler aujourd’hui d’une des particularités de ce pays, à savoir les onsen ou sources thermales naturelles.

Que sont les onsen

Il s’agit de bains thermaux japonais. D’intérieurs comme en extérieurs, ces sources thermales d’eau chaude naturelle (à proximité des volcans) sont idéales pour le bien-être. En effet, véritable lieu de relaxation, les onsen font partie intégrante de la culture japonaise. Elles sont également réputées pour leurs vertus thérapeutiques, car l’on peut considérer les onsen comme une forme de balnéothérapie. C’est pourquoi ces sources d’eau chaude japonaises sont considérées par le peuple japonais comme un moyen de purifier le corps et l’esprit, si bien que certains onsen ont reçu du Ministère de la Santé japonais un agrément officiel pour prodiguer des traitements médicaux. Cette perception explique d’ailleurs la raison pour laquelle l’on se dénude puis l’on se lave avant d’entrer dans un onsen. Autre particularité : les tatouages sont, dans la plupart des cas, proscrits pour rentrer dans un onsen.

onsen-japon

Chiffres et histoire des onsen au Japon

Le pays du Soleil Levant compte quelques 27 000 onsen à travers tout le pays avec un débit total de 2,6 millions de litres par minute. Par ailleurs, presque la moitié de l’eau chaude qui en sort dispose d’une température supérieure à 42 degrés.
Au niveau historique, c’est vers le milieu du VIIIe siècle qu’un sutra venant de Chine sur les mérites des bains chauds pour les moines fait son apparition au pays du Soleil Levant. En effet, dans la tradition du shintô, eau chaude comme eau froide correspondent à une purification du corps et de l’esprit, un concept resté dans les mentalités japonaises depuis lors. Le sutra indique alors que « les bains chauds ont pour mérite d’éviter les sept types de maladies (y compris l’hypertension ou les rhumatismes) et de procurer les sept formes de bonheur. » Toutefois, les onsen existaient bien sûr déjà au Japon puisque les volcans ne datent pas du VIIIe siècle ! On estime que ces sources thermales remontent à plus de 3000 ans en arrière, mais ne se sont démocratisées que plus tard.

Un point de vue sur la géographie

Enfin, en termes géographiques, c’est grâce à la très forte activité volcanique du Japon que sont entretenues les onsen dont l’eau est donc chauffée naturellement. Ces sources d’eau sont réparties de façon hétérogène sur l’ensemble du territoire japonais, les volcans étant omniprésents sur celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *