À la conquête des stations balnéaires cambodgiennes

Lorsqu’on parle des plus belles côtes de l’Asie du Sud-Est, souvent, les touristes pensent toujours au Vietnam ou à la Thaïlande. Seulement, son voisin cambodgien vaut également le détour.

Des plages à perte de vue pour s’évader en famille ou entre amis

Effectivement, le royaume Khmer dispose d’une longue plage de plus de 400 km avec des cocotiers à perte de vue. Alors, pourquoi ne pas faire un tour à travers cet endroit paradisiaque ? Pour se détendre ou tout simplement pour respirer un bol d’air frais au cours,  les séjours au Cambodge sont incontournables. De Sihanoukville jusqu’à Kep en passant par Koh Tonsay, les amateurs de plaisirs balnéaires y trouveront leur bonheur. Toutes ces stations ont chacune leur particularité et elles sont prêtes à offrir aux vacanciers un séjour tout confort sous le signe du soleil. D’ailleurs, elles sont parfaites pour ceux qui sont amoureux de la nature ou d’un environnement apaisant. À l’évidence, la visite du Cambodge ne résume pas uniquement à ses vestiges ancestraux et sa grande cité d’Angkor, mais d’autres attraits sont également à découvrir pour rester émerveiller tout au long de l’escapade.

 

voyage-cambodge

Sihanoukville, une étape incontournable à ne pas manquer

Après une excursion trépidante à travers les temples angkoriens, une halte bien méritée s’impose dans la ville balnéaire de Sihanoukville. Située sur une péninsule bordée par la baie de Chhak Kampong Som et du golf de Thaïlande, elle figure parmi les principaux sites touristiques du Cambodge. Au cours des séjours au Cambodge, cette station est un immanquable pour les adeptes de farniente. Effectivement, Sihanoukville possède de longues plages de sable fin dans un décor pittoresque pour s’évader entre amis ou en famille. À cela s’ajoutent ses innombrables hôtels de luxe et d’autres infrastructures qui garantissent aux visiteurs un dépaysement complet. En ce qui concerne les autres intérêts touristiques de cette station balnéaire, on peut citer les quartiers de Victory-Hill et d’Occheutal Beach. Pour se faire plaisir, bars et restaurants en tout genre sont à la disposition des touristes.

Une virée vers les plages préservées de Kep

sejour-cambodge

À Kep, la majorité des plages ne sont pas encore atteintes par le tourisme de masse. Cette région est reconnue pour ses petites îles dont la plus célèbre est celle de Rabbit Island. C’est une île au charme authentique où il est possible de passer tranquillement la nuit dans un bungalow ou de profiter pendant des heures une plage paradisiaque à perte de vue agrémentée d’eau cristalline. Une escapade à Kep peut être également synonyme de découverte gastronomique typique du Cambodge. En effet, un petit détour du côté de Koh Tonsay ou l’île du lapin est un must pour les amoureux de bonne chère. À titre d’exemple, une grande sélection de fruits de mer savoureusement mijotée avec du poivre de Kampot est à déguster sur place. En somme, Kep est une région fabuleuse qui mérite une visite à part durant les séjours au Cambodge, car elle offre aux voyageurs un regard différent concernant les plages et les côtes cambodgiennes.

 

Les onsen japonais, idéal pour se ressourcer

Les onsen japonais, idéal pour se ressourcer

Le Japon est bien connu pour être un pays ami de la nature (en particulier par ses montagnes qui composent la majeure partie du territoire nippon). Nous allons parler aujourd’hui d’une des particularités de ce pays, à savoir les onsen ou sources thermales naturelles.

Que sont les onsen

Il s’agit de bains thermaux japonais. D’intérieurs comme en extérieurs, ces sources thermales d’eau chaude naturelle (à proximité des volcans) sont idéales pour le bien-être. En effet, véritable lieu de relaxation, les onsen font partie intégrante de la culture japonaise. Elles sont également réputées pour leurs vertus thérapeutiques, car l’on peut considérer les onsen comme une forme de balnéothérapie. C’est pourquoi ces sources d’eau chaude japonaises sont considérées par le peuple japonais comme un moyen de purifier le corps et l’esprit, si bien que certains onsen ont reçu du Ministère de la Santé japonais un agrément officiel pour prodiguer des traitements médicaux. Cette perception explique d’ailleurs la raison pour laquelle l’on se dénude puis l’on se lave avant d’entrer dans un onsen. Autre particularité : les tatouages sont, dans la plupart des cas, proscrits pour rentrer dans un onsen. Lire la suite