Visite province de Son La

Visite province de Son La

Vous cherchez une destination où vous pourrez non seulement profiter d’un vaste plateau vert, toucher des nuages sur des montagnes grandioses et se vautrer dans des ruisseaux mélodieux sur la rivière; mais peut également explorer la partie la plus excitante de la culture vietnamienne reflétée par les minorités ethniques? Son La est l’endroit où vous vous efforcez de comprendre, de nous emballer et de voir quelles fonctionnalités intéressantes nous attendent dans cette région montagneuse.

Son La est situé dans le nord-ouest du Vietnam avec sa topographie décrivant pleinement les caractéristiques géographiques de cette région du Vietnam avec de nombreuses montagnes, collines, rivières et sources minérales, entourées de forêts primitives. Son La borde de nombreuses provinces comme Lao Cai et Yen Bai au nord; Phu Tho et Hoa Binh à l’est; Dien Bien à l’Ouest; et Thanh Hoa et le Laos au sud.

Cette province est apparue pour la première fois sur une carte vietnamienne pendant la dynastie King Le Thanh Tong en 1479 dans le cadre de la province de Hung Hoa. La province a connu de nombreux changements dans sa région avant d’être officiellement nommée Son La le 23/8/1964.

Voyage culturel à Son La

Durant le voyage au Vietnam, en plein centre de Son La, les touristes auront la chance de visiter la plus célèbre relique de cette province, l’ancienne prison et le musée de Son La. Le site préserve des objets historiques – preuves d’une période difficile mais héroïque pendant la guerre; et exposant également la tradition historique et culturelle de 12 groupes ethniques vivant ici.

Son La possède également l’épitaphe «Que Lam Ngu Che» érigée depuis 1440 et écrite par King Le Thai Tong. À proximité, l’épitaphe est un temple construit pour le culte du roi respecté et de la grotte de la merveille de la nature «Tham Bao Ke». Lors de visites à Son La, les visiteurs peuvent vivre des expériences inoubliables en visitant les communes des minorités ethniques. On leur offre la possibilité de se reposer dans des auberges spéciales, qui sont des maisons sur pilotis exclusivement disponibles dans les villages des minorités ethniques. Les habitants de la région sont très accueillants et heureux de vous offrir leurs spécialités comme le «Ruou Can» (vin avec des pailles); «Mang Lay» (pousse de bambou spéciale); «Com Lam» ou poissons rôtis.

Sites touristiques à visiter à Son La

Son La est surtout célèbre pour son imposant plateau Moc Chau, qui est un lieu idéal pour la panification de la vache laitière, la plantation de thé et de fruits. De plus, le plateau de Moc Chau ne décevra pas les voyageurs avec sa vaste gamme de merveilles naturelles comme «Hang Doi» (Bat Cave); «Thac Dai Yen» (cascade de brassières) et d’immenses forêts de pins cachées derrière une brume douce. Ce serait une grosse erreur si on venait à Son La mais qu’il manquait de visiter ce pays des merveilles.

Une autre destination indispensable est le gigantesque barrage hydroélectrique de Son La, le plus grand barrage hydroélectrique d’Indochine.

En outre, Son La est un lieu d’écorégions pour ceux qui veulent l’air frais, la tranquillité et se mêler à la nature. Sur un bateau en aval de la douce rivière Da, en passant par Ta Khoa, au quai Van Yen et atteignez Muong La pour découvrir de charmants paysages sur les côtés de la rivière. Laisser le courant d’eau vous guider jusqu’au village de Hang Chu où se trouve la commune de Hong Ngai pour goûter le vin «Hong Ngai» et voir la beauté primitive des orchidées dans les forêts profondes; toucher des nuages flottants au sommet des collines ou plonger dans des ruisseaux frais et frais.

Meilleur moment pour faire un circuit Vietnam pas cher

Meilleur moment pour faire un circuit Vietnam pas cher

Vous avez envie de faire un circuit Vietnam pas cher, mais vous aimeriez d’abord connaître le moment idéal. En effet, vous ne pouvez que faire vos voyages selon vos disponibilités. Mais, vous devez également prendre en compte les critères climatiques du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre. Avant d’aller plus loin, laissez-nous déjà vous dire qu’aucune saison n’est ni mauvaise ni parfaite pour faire un circuit Vietnam pas cher.
Cela est dû au fait lorsque le temps est mauvais dans une région, il pourrait être agréable dans une autre. De façon générale, le Vietnam est caractérisé par un climat humide et chaud. Ainsi, la multiplicité de ses altitudes et leur étendue offrent au pays un climat très diversifié. Afin de vous permettre de mieux choisir vos moments de voyage pour le Vietnam, nous allons procéder par région.

Meilleur moment pour partir au Nord Vietnam

Quand nous parlons de Nord Vietnam, cela prend en compte de la frontière chinoise – vietnamienne à Hue. La meilleure période pour aller dans ces régions, c’est du mois de novembre au mois de mai. De mai à octobre, il fait beau, car c’est l’été. Mais, la température est à la fois chaude et humide (28° et 36°C). Cette période est donc parfaite pour aller faire un circuit Vietnam pas cher à la découverte du paysage dans cette région. Quoi de plus beau que de voir ces paysages dans leurs vraies couleurs. Du mois de juin à août, il y fait à la fois très chaud et humide. Le Nord Vietnam peut par contre avoir des tempêtes en provenance de la mer orientale ainsi que quelques typhons durant les mois de septembre à octobre.

Meilleur moment pour partir au Centre Vietnam

Le Centre Vietnam va de Hué à NhaTrang sans oublier le Haut Plateau. La meilleure période pour y faire un circuit Vietnam pas cher, c’est de janvier à mai. Dès la fin du mois d’octobre jusqu’à fin décembre, il pleut énormément. Durant les mois de juin à août, il y fait très chaud. Les mois de septembre et octobre sont pour leurs parts moins propices, car c’est la période de changement de moussons. Et, il peut se former des typhons capables de s’abattent sur le littoral. Toutefois, la température y est plus fraîche que du côté de la côte.

Meilleur moment pour partir au Sud Vietnam

Au Sud du Vietnam (Phan Thiet au delta du Mekong), il fait chaud durant toute l’année. La température y est de 25° à 37°C. Alors, la meilleure période pour y aller, c’est du mois de novembre à mai. Durant ces mois, la température est suffisamment ensoleillée et sèche. De mai à octobre, il y a des pluies sporadiques vers la fin de l’après-midi. Toutefois, il y fait toujours chaud et beau temps. Vous ne perdrez donc rien à y faire un saut !
Maintenant que vous êtes bien informé, il ne vous reste plus qu’à choisir la période propice pour aller faire votre circuit Vietnam pas cher.

Découvrir les villes de la route de la soie en Ouzbékistan

Découvrir les villes de la route de la soie en Ouzbékistan

L’Ouzbékistan a hérité d’une richesse historique extraordinaire. C’est une ville très ancienne qui était la perle de la route de la soie. En effet, l’Ouzbékistan constituait un passage obligé pour les commerçants qui souhaitaient parcourir l’Asie d’est en ouest et de nord au sud. Parmi ces commerçants, il y avait ceux qui commercialisaient de la soie. Il a hérité d’une richesse culturelle impressionnante. Elle était sous l’influence des Perses, des Grecs, et Parthes, des Sassanides et des Turcs. L’Ouzbékistan a également hérité de la culture mongole et bien d’autres. Parmi les plus villes de l’Ouzbékistan, Boukhara et Samarcande font partie villes de la route de la soit. Un voyage en Ouzbékistan vous permettra de les découvrir.

Découvrir Boukhara : une destination incontournable

Boukhara est une magnifique ville située au sud de l’Ouzbékistan. Elle est ancrée en plein cœur d’une magnifique oasis, à la limite de la frontière du désert Kyzyl Kum. Sa situation géographique crée la convoitise par les différents États qui se trouve aux alentours. C’est l’une des raisons qui incitèrent le roi Darius à la conquérir durant le VIe siècle av. J.-C.. Il est de même pour Alexandre le Grand qui attaquait le pays en 323 siècles av. J.-C.. L’URSS a également jeté sa dévolue sur la ville en 1924 en rattachant l’Ouzbékistan à l’état.

Boukhara a plus de 2500 ans. Elle a hérité un patrimoine historique impressionnant. Les traces de la présence de l’époque médiévale se font encore ressentir dans le quotidien de ses habitants, malgré le maillage urbain influencé de la période Chaybanide. Elle restait durant des siècles, un centre économique et culturel de l’Islam. Elle accueille ses visiteurs dans un paysage urbain hors du commun. La citadelle de l’Ark fait partie des plus belles découvertes à faire à Boukhara. Elle est protégée par ses massives murailles et ses tours hautes. La citadelle abrite également un palais avec des dépendances, une belle place, l’hôtel des monnaies et une prison. La porte la citadelle a été construite durant le IXe et le Xe siècle.

Les mausolées des Samanides constituent également une véritable curiosité touristique à ne pas manquer dans la ville. Elle reflète le savoir-faire musulman en architecture. Les mausolées abritent les sépultures d’Ismaël Samani. Son tombeau a une allure sobre, mais très élégante.

Visiter la Samarcande

Samarcande a été considéré par l’UNESCO comme un « carrefour de cultures et site du patrimoine mondial ».

Elle constitue un véritable joyau touristique et historique pour l’Ouzbékistan. Elle a vu la naissance de plusieurs civilisations d’Asie centrale. Elle se démarque surtout par ses nombreux sites archéologiques. Faisant partie des plus belles villes de la Route de la Soie, Samarcande a construit sa réputation par sa beauté époustouflante. Elle se trouve à proximité de la frontière du Tadjikistan. Elle se caractérise également par son savoir-faire dans le domaine de la papeterie que les musulmans se sont ensuite appropriée. Samarcande a hérité d’un patrimoine architectural très riche que vous pourriez apprécier à travers ses nombreux édifices religieux.

 

Les incontournables de la Corée du Sud

Les incontournables de la Corée du Sud

La Corée du Sud est une magnifique destination qui allie tradition et modernité. Il ne faut pas la confondre avec le Japon, même si elle dégage les mêmes atmosphères. Cette petite péninsule de l’Extrême-Orient est une destination fascinante qui sait parfaitement comment attirer l’attention de ses visiteurs. Malgré son passé assez mouvementé, dominé par de nombreux conflits, la Corée du Sud est un pays étonnant, qui mérite réellement qu’on s’y attarde durant quelques jours. Vous serez plongé dans un mélange culturel hérité du coréen et du confucianisme. Vous y découvrirez de superbes paysages, ponctués par un environnement montagneux. Votre séjour en Corée du Sud sera très enrichissant et inoubliable. Afin de mieux vous aider à préparer votre voyage en Corée du Sud, voici quelques idées de visite à réaliser durant votre séjour.

CHANGDEOKGUNG

Connu également sous le nom de « Palais de la Prospérité », cet édifice a été construit durant le XVe siècle. Il a été édifié pour servir de palais secondaire à Gyeongbukgung. Le palais fait partie des patrimoines mondiaux de l’UNESCO. C’est un édifice de toute beauté. Une grande partie de Palais a été occupée par la famille royale durant le XXe siècle. Parmi les endroits à découvrir, ne manquez pas la visite de Huwon. Ce petit jardin secret royal constitue une véritable merveille horticole à découvrir lors d’un voyage en Corée du Sud.

FORTERESSE DE HWASEONG DE SUWON

L’édifice a connu un important état de dégradation durant l’époque coloniale, vers le début du XXe siècle. Malgré les rénovations, l’édifice a été une nouvelle fois détruit par la guerre de Corée. Des travaux de restauration ont eu lieu durant les années 1970, grâce aux archives détaillées datant de 1801. La forteresse fait actuellement partie des patrimoines mondiaux de l’UNESCO.

RANDONNÉES À JEJU-DO

Jeju-Do est surtout connu pour ses sites naturels, propices aux randonnées. Elle vous plonge dans un paysage spectaculaire et volcanique. Il serait dommage de manquer la beauté majestueuse de Hallasan, le point le plus haut de Corée du Sud. Jeju propose plus de 25 itinéraires de randonnées vous permettant de découvrir le pays sous tous ses angles. Vous tomberez vite sous le charme d’un paysage époustouflant.

CHEONG-GYE-CHEON

Longtemps enseveli, le cours d’eau a révélé sa véritable beauté après les démolitions d’une voie express. Implanté dans le centre de Séoul, le projet a également favorisé la création d’un parc, un véritable havre de paix au milieu d’une ville très urbaine. En vous promenant le long du cours d’eau, vous pourrez admirer de très belles œuvres d’art, ainsi que de nombreux spectacles populaires, tel que la fête de la lanterne. Vous y découvrirez également un musée qui raconte l’histoire de la ville.

HANOK MAEUL DE JEONJU

Ce village traditionnel hérite également d’un charme exquis comparable à celle de Séoul. Ses artisans profitent d’une vie agréable et confortable dans leurs maisons coiffées d’ardoise. Ils sont spécialisés dans la conception d’outils en papier et dans la distillation de soja. Le village est également réputé pour ses recettes de bibimap, un plat à nases d’œuf et de riz. Vous apprécierez votre séjour dans ses pensions traditionnelles très confortables et très relaxantes.

BUSAN

La ville de Busan vous propose un séjour paisible et tranquille. Vous n’aurez pas besoin de supporter de gros embouteillages puisque cela n’existe pas là bas. Elle est souvent oubliée par les voyageurs qui prennent quelques jours pour découvrir la Corée du Sud, alors qu’elle abrite de nombreux trésors touristiques de toute beauté. Elle se découvre par la beauté de son paysage et par la saveur de ses cuisines de rues. Elle est l’endroit parfait pour déguster un gros plat de calmar. Son nouveau centre cinématographique est un véritable trésor architectural hors du commun.

BULGUK-SA

Cette région propose une véritable découverte touristique extraordinaire. Le site fait partie des patrimoines mondiaux de l’UNESCO. Parmi les curiosités à découvrir, il y a le temple Apothéose de l’âge d’or. Celui-ci se démarque surtout par l’élégance de son architecture. Il a été érigé par des charpentiers de talent qui ont su lui attribuer une architecture raffinée et sophistiquée. De très très belles plages se trouvent aux alentours.

 

Vietnam, les endroits incontournables à ne pas manquer

Vietnam, les endroits incontournables à ne pas manquer

Actuellement, entre le travail et les enfants, on a tous besoin de ce petit moment pour sortir un peu du quotidien et pour se détendre. De ce fait, pourquoi ne pas passer un séjour exceptionnel dans un endroit fascinant et magique comme le Vietnam ?

En effet, ce pays est une pure merveille qui garantit un séjour magique et exceptionnel, que ce soit seul, en couple ou en famille. Pour avoir un avant-gout, voici la sélection des plus beaux endroits du Vietnam, pour contempler les pures merveilles.

La baie d’Halong

Le Vietnam est un endroit magique qui a toujours su conquérir le cœur des touristes. À la fois féerique, mystérieux, mystique et la plupart du temps irréel, ce pays coupe le souffle des touristes, c’est bien certain ! Cependant, quand on parle du Vietnam, on pense immédiatement à cette incontournable et emblématique baie d’Halong.

Quelle joie de se trouver en famille en bon milieu de la baie avec ces magnifiques pitons rocheux. C’est une occasion à ne pas manquer pour vivre une expérience inoubliable. Pour parfaire son séjour et pour pouvoir organiser ses visites selon sa disponibilité, mieux vaut confier son projet à une agence francophone vietnam.

Hanoï

Hanoi est également un endroit à ne pas manquer lors de son séjour au Vietnam. Se trouvant au centre de la région du Tonkin, Hanoi est une ville extraordinaire et passionnante qui a toujours su séduire le cœur des touristes. Pour contempler les merveilles que renferme cette ville, il vous faut au moins 3 jours. Au programme, la visite du quartier de la Citadelle, le quartier central, le vieux quartier ou encore le quartier du temple de la littérature.

Autre lieu emblématique à ne pas manquer : le lac Hoan Kièm, le temple Ngoc Son, le pont Long Bien, le temple de la littérature et la pagode du Pilier unique. Durant les visites, on pourra effectuer une pause en dégustant la soupe traditionnelle du Vietnam.

La province de Ninh Binh

La province de Ninh Binh se situe au sud de Hanoi. Cet endroit est tout autant sublime que les autres se trouvant aux alentours de la ville. De plus, elle cache de précieux trésors naturels. Les plaines des environs de Hanoi ont laissé place à la campagne et aux reliefs montagneux.

Lors de la visite, les endroits incontournables tels que Ninh Binh, Tam Côc et Hoa Lu sont à ne pas manquer lors de son séjour. Bien évidemment, il n’est pas facile d’organiser les visites des lieux. Pour cela, l’idéal sera de contacter un professionnel dans le domaine, une agence francophone vietnam. En effet, elle est le mieux placée pour parfaire le séjour des touristes.

Hué

À l’époque de la colonisation, Hué est l’ancienne capitale de Vietnam. Cette ville est fascinante, exceptionnelle et magique. Parmi les visites et les activités incontournables, on retrouve le tombeau de l’empereur Tu Duc, la citadelle, la cité impériale, la forteresse de Hué, une croisière sur la rivière des Parfums ou la pagode de la Dame Céleste. En d’autres termes, le Vietnam est un pays extraordinaire qui regroupe un grand nombre d’endroits attrayants et impressionnants. Ainsi, si vous êtes à la recherche d’un endroit magique, Vietnam est une destination parfaite.

Quelques beaux sites naturels de l’Iran

Quelques beaux sites naturels de l’Iran

Dévasté par les guerres et les conflits, l’Iran est une destination auquel les touristes ne pensent pas toujours quand ils projettent des vacances. Pourtant, cette contrée du Moyen-Orient cache bien des merveilles. Il serait intéressant de s’y rendre, ne serait-ce que pour découvrir ses paysages époustouflants et sa culture si originale. Sinon, les globe-trotters pourront aussi partir à l’assaut de ses aires protégées locales. Lire la suite

Voyage culinaire en Malaysie avec David Illouz

Voyage culinaire en Malaysie avec David Illouz

David Illouz nous amène sur l’île de Penang est considérée comme la capitale de l’alimentation du pays, et avec sa nourriture de rue, ses aires de restauration, ses marchés, ses cabanes de fruits de mer et ses restaurants intelligents, elle a tout ce qu’il faut pour servir des plats étonnants.

Les trépidations culinaires de David Illouz

Stand sur un coin de rue à l’heure du dîner à George Town, le site du patrimoine mondial de l’Unesco qui est la capitale de l’île de Penang, fermez les yeux et inspirez. Comme les arômes alléchants des étals des marchands ambulants et des cuisines de rue se mélangent dans l’air humide analyse David Illouz, vous pourriez être dans n’importe quel pays d’Asie.

La cuisine malaisienne est intrigante, un creuset de saveurs, d’ingrédients et de techniques reflétant la multiethnicité de sa population, et nulle part ailleurs cela n’est plus évident qu’à Penang constate David Illouz. Il y a des influences chinoises et indiennes aussi bien que malais, et cela peut être déroutant, du moins au début.

Il suffit de demander à Gregg Wallace, le présentateur de MasterChef, dont les commentaires sur le rendu de poulet d’un concurrent ont failli causer un incident diplomatique. « Qui mange du poulet croustillant ? a demandé le premier ministre de Malaisie de l’époque, Najib Razak, au milieu de la fureur.

Rendang rangée de côté, la langue de la nourriture malaisienne peut prendre un peu de s’habituer. Il est utile de savoir que les mee sont des nouilles et les nasi sont du riz. Dans Penang, char koay sont des mots que vous verrez souvent aussi, signifiant sauté, et habituellement avec le mot teow ajouté pour signifier fruits de mer ajoutés aux nouilles de riz et germes de haricots fumés et assaisonnés au wok, ou kak, lorsqu’il est fait avec du riz et des gâteaux de navet.

Que signifie Satay ?

David Illouz décrypte pour nous ce plat si typique de l’Asie. Satay n’a pas besoin de traduction, et c’est partout à Penang, les brochettes de viande cuites au barbecue servies avec de la sauce aux arachides, avec du concombre haché et de l’oignon rouge tranché. Recherchez un vendeur qui envoie des nuages de fumée à partir de son stand, en s’assurant que les brochettes reçoivent un beau fini fumé.

Les plus aventuriers chercheront de succulentes omelettes d’huîtres frites ; des bols de Penang assam laksa, une soupe de nouilles de poisson aigre-épicée ; du nasi kandar, la traditionnelle gâterie nocturne de riz servi avec plusieurs curries indiens différents, le tout sur une seule assiette ; et du cendol, l’énigmatique, aux palais occidentaux, le dessert de brins de farine de riz vert, de glace rasée, de lait de coco, de haricots rouges et de sirop de sucre de palmiste.

L’île, désormais facilement accessible par les vols Qatar Airways depuis Dublin, via Doha, est considérée comme la capitale alimentaire de la Malaisie, et après deux visites en moins de 12 mois, c’est une évaluation que David Illouz approuve entièrement. De la nourriture de rue, des aires de restauration, des marchés, des cabanes de fruits de mer, des restaurants intelligents et une culture vivante du café – il y en a pour tous les goûts.

Pour avoir un bon aperçu de la diversité et des origines culturelles de la nourriture étonnante que vous apprécierez à Penang, c’est une bonne idée de commencer votre séjour par une visite au Wonderfood Museum sur Lebuh Pantai dans le centre de George Town conseille David Illouz.

Destination de rêve : Kenting à Taiwan

Destination de rêve : Kenting à Taiwan

Kenting est le meilleur endroit pour échapper à l’agitation des villes chaotiques de Taïwan. Il se situe à quelques heures seulement des plus grandes villes de Taiwan grâce au train à grande vitesse. Le parc est également accessible depuis les pays voisins tel Singapour via vols directs opérés par China Airlines. Plongez dans la nature de ce parc d’une beauté spectaculaire à l’extrémité sud de Taïwan.

Des activités sportives en plein air comme le surf, la plongée sous-marine et le snorkeling donneront le sourire aux lèvres aux amateurs d’eau et d’adrénaline. Tandis que de magnifiques sentiers à travers de vastes habitats fauniques raviront les amoureux de la nature et les familles. Au parc national de kenting, tout le monde y trouve sa place !

 

Apprenez à surfer !

 

Vous pensez qu’il n’est pas possible de surfer à Taiwan? On vous prouve le contraire ! Alors que les îles au sud de Taïwan, comme les Philippines et l’Indonésie, sont davantage célèbres lorsqu’il s’agit de grandes vagues, les plages du sud de Taïwan sont un concurrent de taille. Notamment lorsque l’emplacement est qualifié d’idéal pour apprendre à surfer.

Jialeshuei Beach à Kenting est l’un des meilleurs spots de surf de toute l’île. Avec de grands vents toute l’année et des installations pour la location de planches, de costumes et de leçons de surf, la plage s’adresse à tous les niveaux de surfeurs.

Jialeshuei Beach est situé sur la Côte-Est du parc national de Kenting, facilement accessible en scooter. Le transport aller-retour à la plage est souvent inclus dans les leçons de surf.

 

Plongée sous-marine et snorkeling

 

Plus de 60% des espèces de coraux sont à Kenting, avec environ 1 105 poissons de récif et 42 espèces de coraux pierreux et de coraux mous. Cet écosystème sous-marin unique, ainsi que les eaux merveilleusement claires et chaudes, font de Kenting l’un des meilleurs endroits pour la plongée sous-marine à Taiwan.

Les plongeurs débutants peuvent obtenir leurs qualifications Open Water à Kenting, ainsi que les qualifications de niveau Advanced Open Water et Rescue Diver. L’endroit compte de nombreuses écoles de plongée fantastiques, toutes spécialisées dans les eaux locales.

Le snorkeling à Kenting est également fantastique. Et si vous n’avez pas votre équipement, il est possible de les louer. Vous les trouverez dans des cabanes de location autour du parc. Frog Rock et Sail Rock sont des endroits populaires pour le snorkeling en raison de la côte rocheuse et plate.

Détendez-vous dans les sources d’eau chaudes

Kenting abrite l’une des meilleures sources d’eau chaude naturelles de Taiwan. La Sihjhongsi Hot Springs, à seulement 10 minutes de Checheng.

Les sources chaudes sont inspirées des sources chaudes de style japonais et ont été rendues célèbres par la visite de l’empereur japonais Hirohito.

Les sources chaudes sont une excellente façon de se détendre.

 

L’Asie regorge de destinations de rêve ! Nous vous invitons à lire notre article sur la Thaïlande et ses sites touristiques.

Voyager en Birmanie en passant un séjour au lac Inle

Voyager en Birmanie en passant un séjour au lac Inle

Le lac Inle est l’une des principales attractions touristiques naturelles de la Birmanie. Mais ce n’est pas tout puisque vous pouvez également y faire des découvertes culturelles. Même s’il est possible de le visiter en une journée, il est bien plus profitable d’y séjourner au moins 2 jours. De cette façon, vous aurez le temps de découvrir ses attraits. D’ailleurs, vous avez la possibilité de vous loger sur le lac Inle auprès des hébergements hôteliers qui y sont édifiés.

Rejoindre le lac Inle lors de votre séjour en Birmanie

Parmi les sites d’intérêts touristiques birmans, le lac Inle fait partie des incontournables. Au même titre que le fameux site archéologique de Bagan, ou bien la remarquable pagode Shwedagon à Yangon. Ainsi, si vous comptez visiter la Birmanie, vous devez absolument faire un tour sur ce lac. Aussi bien pour une visite à la journée que pour y passer quelques jours. D’autant plus que le rejoindre est relativement facile puisque la petite ville de Nyaung Shwe, depuis laquelle le lac est aisément accessible, est desservie par plusieurs compagnies d’autobus.

Trouver un hébergement au lac Inle

Pour profiter pleinement de votre passage au lac Inle durant votre voyage en Birmanie, le plus avantageux est de trouver un hébergement sur ce site. Bien qu’il est tout à fait possible de faire une brève visite en une journée. Ainsi, même s’il y a toute une pléthore d’hôtels à Nyaung Shwe, vous pouvez vous loger directement auprès de ceux qui sont établis sur pilotis sur Inle. De ce fait, c’est une opportunité à saisir pour vivre quelques nuits d’exception sur ce lac birman.

Les excursions à faire impérativement au lac Inle

En optant pour un séjour dans l’un des hôtels situés sur ce lac, ils pourront généralement vous proposer des excursions en bateau afin d’explorer cette immense étendue d’eau. D’ailleurs, le bateau est l’unique moyen de locomotion pour se déplacer sur ce lac. Sinon, longer certaines de ses rives lors d’une randonnée pédestre ou à vélo est tout aussi faisable. Qui plus est, vous aurez droit à d’autres points de vue imprenables sur Inle avec les montagnes qui l’entourent en arrière-plan.

Les attractions incontournables du lac Inle

Partir à l’exploration du lac Inle vous permettra de faire différentes sortes de découvertes, aussi bien naturelles que culturelles. Si vous êtes un passionné d’observation d’oiseau, vous aurez certainement l’opportunité d’en voir une pléthore. En plus, vous aurez peut-être la chance d’observer quelques espèces d’oiseaux migrateurs rares à l’exemple du canard chipeau (ridelle) ou de la mouette du Tibet entre autres.

Mais, les véritables trésors naturels de ce lac se trouvent dans ses profondeurs. En effet, il abrite une dizaine d’espèces de poissons d’eau douce endémiques. Ce n’est pas alors étonnant s’il est reconnu par l’UNESCO comme une Réserve de Biosphère. Vous aurez l’occasion de découvrir certains de ces poissons directement sur les étals des marchés des villages construits sur pilotis sur ce lac. D’ailleurs, ces villages atypiques sont parmi les principales attractions de Inle.

Dans la mesure du possible, il faut visiter un maximum de ces villages lacustres lors de votre séjour si vous privilégiez les découvertes culturelles. Par ailleurs, ce lac birman compte également plusieurs temples et monastères érigés aussi bien sur le lac que sur ses rives. Parmi les plus remarquables se trouve le monastère Nga Hpe Chaung réputé pour ses statues anciennes de Bouddha. Il en est de même pour la pagode Phaung Daw Oo qui abrite des statues de Bouddha recouvertes de véritables feuilles d’or.