3 sites incontournables à découvrir en Australie

3 sites incontournables à découvrir en Australie

Beaucoup de personnes n’ont pas encore eu l’opportunité de sortir de leur pays, mais quand l’occasion se présente, il est nécessaire de préparer minutieusement son premier voyage. Surtout si c’est vers un pays étranger. De nombreux pays accueillent chaque année des millions de visiteurs et c’est le cas de l’Australie qui fait partie des meilleures destinations mondiales. Elle est d’ailleurs classée parmi les vingt pays les plus visités au monde. En effet, l’Australie possède de nombreux attraits qui font sa réputation auprès des voyageurs, à l’instar des 3 suivantes.

Contempler l’insolite couleur du lac Hillier en Australie

Pour un voyage sur mesure en Australie, plusieurs sites nécessitent d’être visité comme le fameux lac Hillier. C’est un lac salé de couleur rose bonbon, c’est d’ailleurs cette couleur qui le distingue des autres lacs salés. Il se trouve sur l’île de Middle Island en Australie occidentale et il est rare de trouver un lac qui lui ressemble dans le monde.
Doté d’une surface de 15 ha, le lac Hillier est entouré d’une forêt d’eucalyptus et bordé d’un liseré de sel blanc. Il est à noter qu’il a été scientifiquement prouvé que malgré sa couleur, ce lac n’a aucun effet indésirable sur les humains. Toutefois, les scientifiques recherchent toujours la cause de ce changement de couleur qui demeure une vraie énigme.

Visiter le fameux l’Opéra de Sydney

opera-sydney

 

L’Opéra de Sydney est un bâtiment se trouvant dans le port de Sydney et jouissant d’une grande notoriété dans le monde. Effectivement, avec sa forme et sa structure très originales, il est une attraction touristique de Sydney dont il est même devenu l’un des symboles.
Ayant une forme architecturale de trois grands coquillages en série, il fait 183 m de long, 120 m de large et il a une superficie de 1,8 ha. Il est composé de cinq studios de répétition, de cinq théâtres, de six bars, de quatre restaurants, de deux grands halls d’entrée, et de magasins de souvenirs. La grande salle de concert contient le plus grand orgue du monde qui est muni de plus de 10 000 tuyaux. L’Opéra de Sydney accueille chaque année 1 500 spectacles ainsi que des productions étrangères en tournée.

S’évader sur la « Great Ocean Road »

La route côtière de « Great Ocean Road » est l’une des plus belles routes australiennes. Cette route offre une belle vue panoramique sur la faune et la flore locales. Elle est située au sud de Melbourne, capitale de l’État de Victoria, et s’étend à 253 kilomètres. Elle est idéale si vous décidez de faire un road trip en Australie.
Sur le chemin, vous pourrez observer l’horizon depuis les hautes falaises et apercevoir des baleines nageant au large. Les amoureux de la nature seront ravis de trouver des spots de randonnée afin d’apercevoir les animaux typiques de l’Australie. À l’instar des koalas et des kangourous. Il y a également les douze apôtres qui sont de majestueuses formations rocheuses dressées à 45 mètres au-dessus de la surface de la mer. Ils sont à environ quatre heures de route de Melbourne. C’est l’un des sites les plus photographiés en Australie.

Voyage spatial et anti-matière racontés par Geoffroy Stern

Voyage spatial et anti-matière racontés par Geoffroy Stern

On rêve tous de pouvoir faire un voyage spatial pour mettre les pieds sur une nouvelle planète. Découvrir de nouveaux paysages, de nouveaux ciels ou de nouvelles formes de vies. Sauf que la distance qui sépare deux planètes est toujours bien longue : il faut plus de 7 mois pour rejoindre Mars, 66 ans pour Pluton et 72 000 ans pour atteindre le prochain système solaire. Pour que ce soit réalisable, l’humanité devra se développer au point d’atteindre une singularité technologique. Même s’il est difficile de prévoir le futur, la science aérospatiale travaille déjà sur de nombreuses possibilités pour quitter notre planète. Le tour d’horizon avec Geoffroy Stern, consultant.

Le potentiel de l’anti-matière selon Geoffroy Stern

Vous ne connaissez pas l’anti-matière. C’est pourtant une source d’énergie bien connue. Tout ce qui existe a son équivalent en anti-matière. Même votre corps produit de l’anti-matière : plus de 100 anti-électrons par heure. En physique quantique, l’anti-matière représente des particules identiques aux nôtres mais avec des charges électriques opposées. Et si vous n’avez jamais vu de produit à base d’anti-matière, c’est normal puisqu’au contact avec la matière, l’anti-matière est directement détruite. C’est le secret pour propulser un vaisseau. Cette réaction de disparition de l’anti-matière produit beaucoup d’énergie : 2 milliards de fois plus énergétique que la combustion du pétrole et 200 000 fois celle de la fission nucléaire de l’uranium.

Selon Geoffroy Stern vaisseau utilisant cette énergie peut servir à un voyage spatial jusqu’au prochain système solaire en moins de 10 ans, à 40% de la vitesse de la lumière. Et seulement 30 kilos de cette énergie serait nécessaire !

Innovation et production de l’anti-matière

La science aérospatiale est déjà capable de produire de l’anti-matière à échelle industrielle. La production se fait avec des collisionneurs de particules où des atomes sont propulsés entre eux à la vitesse de la lumière. Née alors de l’anti-matière isolée, lévitée par des électro-aimants et stockée dans des capsules sous vide  Malheureusement l’anti-matière reste instable et ne peut servir comme énergie pour le voyage spatial. Si elle venait à toucher les parois des capsules, les parois étant composées de matière, l’anti-matière serait détruite. Sa production reste donc un challenge complexe pour la science.

Source – Geoffroy Stern Consultant