Russie et la magie de Noël

Russie et la magie de Noël

Il est bien évident que, presque partout dans le monde, la fête de Noël et celle du nouvel an sont parmi les fêtes les plus  remarquables et appréciées de la famille. Les peuples russes sont parmi ceux qui apprécient particulièrement les fêtes, et effectivement, le nombre de fête à célébrer durant toute l’année a toujours augmenté en Russie. Mais par rapport aux différentes manières de célébrer Noël dans le monde, comment se passent les fêtes en Russie ?

Deux  célébrations de Noël dans une année

Depuis la reforme du calendrier en un calendrier « grégorien », on fête deux fois le Noël et la fin d’année en Russie. En effet, les orthodoxes qui fêtent le Noël le 7 janvier, et le nouvel an le 13 janvier ont refusé cette reforme. D’où la célébration de deux Noël et bien sur, deux nouvel an dans une même année.

La tradition de Noël russe

Malgré la reforme du calendrier, le peuple russe commence actuellement à réapprécier la tradition ancienne. Ainsi, beaucoup de gens pratique encore la tradition orthodoxe pour célébrer le Noel.

Comme touts les célébrations dans le monde, il y a l’ornement de sapin, ainsi que les cadeaux sous le sapin. Dans le sud de la Russie, les gens allumaient deux feux de Noel. « Sotcelnik » est le nom donné à la veille du Noël. Ce nom provient d’une nourriture rituelle à goûter à la veille du noël. Selon la tradition orthodoxe, les gens doivent faire carême toute la journée du 6 janvier en préparant les repas à goûter durant la veille. La fête ne commence que lorsqu’il y a une étoile qui apparait dans le ciel, en faisant référence aux Mages.

A part cette référence, les gens mettaient également sur la table des repas des foins pour se souvenir de la crèche. D’autant plus, le nombre rituels des plats symbolisent le nombre des 12 Apôtres. Au Russie, on prépare des douze plats riche et abondante, ou il y a des crêpes, plats de poisson, aspic, galantine des pieds de porc et de bœuf, cochon de lait avec de la farce de la bouillie, tête de porc avec le raifort, saucisson de porc domestique, pains d’épice, oie frite. Et quand une étoile apparaît dans le ciel, tout le monde se met à table et savoure ces douze plats délicieux en profitant ce moment de réunion de la famille.

Durant la nuit du 6 au 7 janvier, les gens ne dorment pas chez eux mais marchent de porte en porte en chantant des « Koliadki ».  Le « Koliadki » est une chanson rituelle ancienne pour glorifier cette fête de Noël. A ce moment là, les gens changent de costume, et portent des costumes de carnaval extraordinaire.

En tout, ce qu’on puisse dire, c’est que la célébration du Noël en Russie est loin d’être d’une fête paisible d’après tous ces rituelles à appliquer. En tout cas, passer le Noël en Russie serait bien une grande opportunité à profiter, surtout si vous voulez tester votre russe, après avoir pris des cours de russe à Paris.