Les activités incontournables à faire à Zagreb, Croatie

Les activités incontournables à faire à Zagreb, Croatie

Zagreb est vraiment une destination aléatoire pour beaucoup de gens. Je vous recommande de vous arrêter si vous voyagez entre la Slovénie et la Bosnie-Herzégovine car c’est une belle capitale avec beaucoup de culture, une architecture époustouflante et une scène gastronomique riche.

Arrêtez-vous à la cathédrale de Zagreb

Contempler Les deux flèches gothiques emblématiques de la cathédrale de Zagreb qui atteignent une hauteur de 355 pieds doit être la première activité que vous devez lors de votre voyage Croatie. C’est un spectacle que vous apercevrez probablement avant d’arriver aux marches de l’église (bien que l’une des flèches soit probablement en cours de restauration).L’église (officiellement appelée la cathédrale de l’Assomption de Marie) a été construite en 1093 lorsque le diocèse de Zagreb a été créé.

Cependant, l’église a été reconstruite au XIIIe siècle, entourée de fortifications au XVe siècle (dont certaines subsistent encore) et fortement endommagée par un tremblement de terre en 1880. Depuis lors, la reconstruction de l’église a été quasi constante.Jetez un coup d’œil à l’intérieur pour voir la tombe du cardinal AloysiusStepinac derrière l’autel. Admirez les œuvres d’art et méditez sur les lustres, qui proviendraient d’un casino de Las Vegas.

Promenez-vous dans les rues de la vieille ville de Zagreb : Gradec et Kaptol

La vieille ville de Zagreb d’aujourd’hui est la fusion de deux villes plus petites : Kaptol (où se dresse la cathédrale de Zagreb) et Gradec, la ville haute. Datant des XIe et XIIIe siècles, les deux villes étaient séparées par un ruisseau (qui a depuis été détourné et couvert). Gradec était une ville au sommet d’une colline entourée de remparts et de tours de guet protectrices. Aujourd’hui, les rues pavées de Gradec sont idéales pour une promenade lors de la visite de Zagreb.

Au centre de la ville haute se trouve l’église Saint-Marc de Zagreb, dont le toit en tuiles colorées se distingue des toits en tuiles orange du reste de la vieille ville de Zagreb. Les tuiles ont été posées sur le toit de l’église en 1880 et sont dans la conception des armoiries de Zagreb et du royaume trinitaire de Croatie. L’église se trouve au milieu de la place Saint-Marc (qui porte bien son nom), qui est entourée de bâtiments ornés qui abritent les bureaux du gouvernement croate.

Découvrez le musée des relations brisées

C’est de loin le musée le plus unique de Zagreb, sinon de toute la Croatie ou même de l’Europe. Le musée est petit mais vaut vraiment la peine d’y aller et c’est l’une des meilleures choses à voir à Zagreb. Il affiche des objets personnels issus de relations passées que des personnes envoient du monde entier. Des histoires courtes accompagnent chaque pièce afin que vous vous fassiez une idée de la relation. Il présente non seulement des relations amoureuses, mais aussi des amis, des parents, des enfants et plus encore. Les objets changent pour que vous puissiez revisiter et trouver de nouvelles histoires.

Offrez-vous une délicieuse cuisine croate riche en calories

Il n’est pas possible de parler de bars et de cafés sans évoquer la nourriture et la cuisine, n’est-ce pas ? Bien qu’elle ne soit pas très saine, car elle est riche en glucides et en viande, la cuisine croate est très populaire auprès de nombreux touristes. Il est conseillé d’essayer le Cevapi, le Strukli (une pâte au fromage et pâteuse) et le Burek, des plats riches en calories qui sont servis dans la plupart des restaurants de Zagreb. Les petits restaurants de style bistro qui servent des aliments frais composés de divers ingrédients de saison ont gagné en popularité ces derniers temps. Les hamburgers gastronomiques sont aussi à la mode.

Pourquoi se former au tourisme ?

Pourquoi se former au tourisme ?

Le tourisme est une activité très développée en Europe et particulièrement en France. Occupant une place importante dans l’économie européenne, le tourisme s’adapte constamment aux nouvelles attentes et aux nouvelles tendances. C’est une activité économique qui offre de nombreux avantages. Se former au tourisme et y faire carrière est une idée de plus en plus en vogue. Découvrez ici les raisons de se lancer dans une formation en tourisme !

Une professionnalisation

Suivre une formation au tourisme signifie intégrer un cycle d’études qui est autant académique que professionnalisant. Les apprenants prennent des cours qui réunissent théorie et pratique. Ils sont dispensés par des professionnels du métier. Chaque étudiant désire vite rejoindre le marché de l’emploi une fois sa formation terminée. La formation en tourisme est professionnalisante. En effet, elle rend directement les apprenants opérationnels et aptes à travailler.

À l’issue de cette formation, les apprenants sont titulaires d’un BTS, d’une licence ou d’un autre diplôme supérieur. Avec une formation bts tourisme par exemple, les apprenants sont capables d’intervenir à différents postes d’une chaine touristique. Ils peuvent créer et promouvoir des produits touristiques ou encore embrasser l’une des nombreuses branches de ce secteur.

Le tourisme : une multitude de professions accessibles !

Le tourisme : une multitude de professions accessibles !

Le premier avantage d’une formation en tourisme, c’est l’ouverture sur plusieurs autres domaines d’activité. Avec une formation en tourisme, vous pourrez :

  • travailler dans des bureaux ou sur le terrain ;
  • évoluer dans le tourisme privé ou dans le tourisme d’affaires ;
  • travailler dans votre pays ou à l’étranger ;
  • intervenir dans toute entreprise de n’importe quelle branche touristique.

Les métiers du tourisme concernent également les transports, l’hébergement, la restauration, l’événementiel et bien d’autres choses.

Le tourisme offre un large éventail de possibilité

Le tourisme offre un large éventail de possibilité

Travailler dans le tourisme offre de nombreuses possibilités. Par exemple, lorsque vous concevez un voyage guidé, vous pourriez profiter de vos heures perdues pour tenir un poste de réceptionniste ou d’éditeur de guide de voyage. Vous pourriez également assurer la direction d’un hôtel. Avec une formation en tourisme, vous pouvez devenir membre du personnel, chef ou responsable de service. Vous pourrez aussi bien devenir dirigeant d’une structure.

Le tourisme : un secteur en plein essor

Il est assez complexe de s’imaginer refuser une expérience de découverte des merveilles du monde. Les hommes ont un penchant naturel pour les découvertes et aventures. Ceci fait du tourisme un secteur très actif. Il y a très peu de chances de se trouver au chômage avec une bonne formation en tourisme.

Malgré la crise sanitaire, de nombreuses destinations du monde continuent d’être la cible d’une multitude de voyageurs. Ainsi, plusieurs pays valorisent de plus en plus leurs atouts touristiques.

Les opportunités de recrutements se créent pour les professionnels de ce domaine. Avec une bonne formation, vous pourrez avoir un bon poste puis lancer votre propre entreprise.

La maîtrise de plusieurs langues

La maîtrise de plusieurs langues

La connaissance des réalités d’autres pays et l’exploration d’autres horizons sont les bases des études dans ce domaine. Ainsi, il est très utile de comprendre plusieurs langues dans ce domaine. D’ailleurs, l’apprentissage de certaines langues fait partie des programmes d’études en tourisme.

La maitrise de certaines langues est indispensable pour la pratique du métier dans des régions spécifiques. Dans le tourisme, tout repose sur l’interaction avec les clients. Les touristes viennent de partout. Vous devriez être en mesure de les comprendre et d’échanger facilement avec eux.

Avec une profession dans le tourisme, vous devenez multilingue. Vous pourriez également vous servir de vos compétences linguistiques dans d’autres domaines.

La street food japonaise

La street food japonaise

Si vous avez pour projet de vous rendre au Japon, il y a une chose à côté de laquelle vous ne pourrez pas passer, la nourriture. La gastronomie japonaise est réputée pour sa richesse et sa variété de plats, on peut d’ailleurs y trouver l’une des meilleures street food au monde. Voici un aperçu donc des différents mets typiques et très populaires dans l’archipel que vous pourrez rencontrer et apprécier lors de votre périple.

Lire la suite

Voyager à Madagascar, les incontournables du Sud

Vivement la fin de cette situation de crise sanitaire pour vous rendre à Madagascar, cette grande île de l’Océan Indien ! Vous pourrez ainsi concrétiser votre rêve d’apprécier la découverte du Grand Sud de l’île, représentant le territoire le plus vaste. Cet article est pour vous rappeler les points et les circuits incontournables dans ce périple qui s’annonce exceptionnel et riches en originalité et en authenticité.

S’émerveiller des trésors de la Nationale 7

La Découverte du grand sud de Madagascar passe principalement par la route Nationale 7, au départ d’Antananarivo la capitale, en passant par Antsirabe et Fianarantsoa, les deux grandes villes des Hauts Plateaux pour enfin atteindre Tuléar, la capitale du Sud. Sur près de 1 000 km, le voyage cache énormément de trésors et de particularités insoupçonnées qui font tout le charme de ce circuit. En effet, la Route Nationale 7 est celle qui est la plus diversifiée en termes de  paysages. De belles rizières vertes et un décor coloré grâce aux produits artisanaux qui longent la route sont retrouvées jusqu’à Fianarantsoa pour laisser progressivement place à un paysage marqué par une végétation sèche. Et arrivé à destination, préparez-vous à retrouver un décor époustouflant, avec des plages qui sont à couper le souffle et la découverte de la plus grande barrière de corail du pays.

Se ressourcer à Antsirabe, la ville d’eau

La première escale de votre périple pour rejoindre Tuléar est la ville d’Antsirabe, une centaine de kilomètres seulement au départ de la capitale. Elle mérite qu’on s’y arrête quelques instants pour jouir et se ressourcer au niveau de la station thermale. On peut aussi profiter de cet arrêt pour découvrir une partie de l’Histoire de Madagascar, à travers l’architecture de la cité comme l’Hôtel des Thermes qui est un bâtiment marquant du temps de la colonisation.

Ambositra, pour la culture et l’artisanat

Le prochain arrêt de votre circuit vers le Sud est la petite commune d’Ambositra, la capitale du territoire Zafimaniry. Il s’agit d’un peuple qui est reconnu dans le monde entier pour son travail du bois qui est aussi appelé l’art Zafimaniry. La halte sera réservée à apprécier cette partie de la culture malgache, ce savoir-faire artisanal ancestral à travers les objets sculptés qui sont présentés sur le marché.

Isalo, un passage au Far West malgache

Avant le dernier arrêt à Tuléar, capitale du Sud de Madagascar, vous ne pourrez en aucun cas rater le parc national de l’Isalo, une aire protégée au cœur d’un paysage aride et sec. Comprise entre 81 000 et 85 000 hectares, c’est un massif de montagnes s’étendant du nord au Sud, avec ses canyons et ses pics lui attribuant  le nom de Far West malgache. Parc le plus visité par les touristes internationaux de Madagascar, il est aussi le refuge privilégié des makis et autres lémuriens.

Tuléar pour finir à Ifaty

Votre périple s’achève dans la ville de Tuléar, « la capitale qui ne dort jamais ». L’appellation a été donnée en ce sens que la ville est des plus animées pendant la nuit. Mais c’est un carrefour pour rejoindre Ifaty, l’un des sites balnéaires les plus appréciés de la Grande île et de cette partie de l’île. Son lagon bordé par un récif corallien d’une centaine de kilomètres de long fait tout son charme.

Comment faire venir un chien de l’étranger ?

Comment faire venir un chien de l’étranger ?

Vous ne supportez pas être loin de votre chien, vous aimeriez voyager avec lui. Cependant, vous ignorez les dispositions légales et médicales à prendre pour un déplacement sans risque pour vous et votre animal de compagnie. Nous vous proposons ici des astuces pour y arriver, quel que soit le moyen de transport. Pour ce faire, nous tiendrons compte de l’espace géographique de l’Union Européenne et ailleurs en guise de repère.

Voyager avec son chien dans l’Union Européenne

Une chose est d’avoir des croquettes pour chien en réserve, mais prendre toutes vos précautions pour assurer un voyage sans risque à votre animal de compagnie en est une autre.

Les conditions de transport des animaux de compagnie sont presque toutes les mêmes dans l’UE. Il faut absolument qu’elles soient remplies avant d’entamer un déplacement. Pour circuler avec son animal entre les Etats au sein de l’UE, il faut toujours procéder à son identification par puce électronique. Il y a une exception à cette règle, les animaux identifiés avant le 03 juillet 2011 par tatouage peuvent continuer de voyager en France. Il faut que le tatouage demeure bien lisible.

La vaccination du chien contre la rage doit être effective. Elle doit être en cours de validité, vaccination et rappel totalement à jour. Les contrôles s’effectuent en fonction du protocole sanitaire exigé dans le pays de départ du chien. De même, le passeport de l’animal doit être actualisé et encore valide. Ce dernier est la preuve que le chien a été effectivement vacciné en dehors de son carnet de vaccination. N’oubliez surtout pas d’emporter avec vous de la nourriture pour votre animal, surtout des croquettes pour chien.

Deux autres critères s’ajoutent à ces prérequis lorsque le chien doit partir d’un État non membre de l’UE. Le chien doit subir un titrage sérique des anticorps antirabiques effectués dans un laboratoire ayant l’agrément de l’UE. La durée maximale de validité du titrage est de 30 jours. Le résultat de cette opération doit être égal ou supérieur à 0,5 UI/ml.

Le propriétaire du chien va devoir disposer d’un certificat sanitaire valide. Il doit être certifié par un vétérinaire du pays de départ. S’il s’agit d’une réintroduction dans l’UE, le passeport européen peut servir de pièce valable à la place du certificat exigé. Il est valable uniquement 4 mois après la date de signature.

Les sanctions prévues par la loi en cas de désobéissance

Vous risquez jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et d’une lourde amende en cas de non-respect de ces dispositions. Les articles L.236-9 et L.236-10 du Code rural prévoient d’autres sanctions en dehors des sanctions financières et de l’emprisonnement.

L’animal peut être réexpédié aux frais du propriétaire vers son pays d’origine. Au mieux, il peut être mis en quarantaine, au pire, on peut procéder à son euthanasie. Si vous ne voulez pas le pire pour votre compagnon prenez à l’avance les dispositions prescrites par la loi. Prenez bien garde, votre avocat aura du mal à vous défendre. Le non-respect des conditions sanitaires est considéré comme un délit durement sanctionné par le code douanier en son article 414. Vous gagnez donc à éviter les tracasseries judiciaires.

Faut-il acheter un billet d’avion pour son chien ?

Selon les compagnies aériennes, vous devez payer une somme forfaitaire pour voyager avec votre chien. Ceci peut aller jusqu’ à 200 euros et n’est pas compris dans votre billet personnel. Les compagnies exigent que le chien soit dans une caisse spéciale pour éviter les risques de morsures.

Avec quelle compagnie voyager avec son chien ?

Les compagnies qui acceptent le voyage des animaux domestiques dans l’UE sont :

Air France ;

British Airways ;

Lufthansa ;

Air Canada ;

TUI ;

Austrian Airlines ;

Thomas Cook ;

Turkish Airlines.

Avec ces compagnies pré-citées, vous êtes sûr de pouvoir faire voyager votre chien en toute sécurité.

Tourisme dentaire à l’étranger, la vérité sur le sujet

https://planetsmf.com/wp-content/uploads/2021/04/tourisme-dentaire-a-letranger.jpg

Depuis quelques années, le tourisme dentaire à l’étranger a attiré un bon nombre de patients français, belges, suisses et même étrangers. Environ 2 500 patients partent par exemple en Hongrie chaque année pour recevoir leurs soins dentaires. Apparemment, les soins dentaires à l’étranger coûtent beaucoup moins cher qu’en France. Par rapport à la qualité des soins, la Hongrie, l’Espagne, le Portugal et les autres principales destinations du tourisme dentaire offrent plutôt de bonnes garanties. Mais que faut-il vraiment savoir sur le tourisme dentaire à l’étranger ? S’agit-il d’un bon plan ? Serait-ce juste un attrape-mouche ? La vérité sur le phénomène.

Lire la suite

Passer des vacances mémorables en Maine-et-Loire

Passer des vacances mémorables en Maine-et-Loire

Le département du Maine-et-Loire est particulièrement réputé pour sa richesse naturelle et son exceptionnel patrimoine architectural. C’est l’une des raisons pour laquelle cette destination ne cesse de séduire les touristes. La location de gîtes est un autre motif poussant les voyageurs à privilégier ce lieu. Plus d’informations dans cette rubrique.

Les bonnes raisons de louer un gîte durant son séjour en Maine-et-Loire

Lorsqu’il s’agit d’organiser des vacances, la question d’hébergement est primordiale. C’est l’un des facteurs clé de la réussite du voyage. Dans cette optique, la location gîte en Maine-et-Loire est une idée qui séduit de nombreux touristes. C’est un logement indépendant, apaisant et calme. Pour une location à la semaine, weekend ou court séjour, il promet une certaine convivialité et un confort optimal. De ce fait, il constitue un excellent choix pour se retrouver entre amis, en amoureux ou bien en famille, quelle que soit la saison. Les vacanciers seront seuls à y habiter. Ils profitent d’un cadre intime et tranquille tout au long du séjour. D’ailleurs, un gîte comprend généralement plusieurs chambres. Ces dernières sont adaptées aux besoins de chacun.

L’autre atout de cet hébergement insolite réside dans son aménagement. En effet, les voyageurs bénéficient du même confort qu’à la maison. Tous les équipements sont mis à leur disposition. Bien entendu, un gîte est également doté d’une terrasse, d’un balcon, d’un salon et d’une cuisine équipée. Certaines locations comprennent même une piscine et un jacuzzi, leur permettant de personnaliser leur prestation. La sécurité des visiteurs est également assurée dans ce type de logement. Effectivement, ils contrôlent totalement tous les va-et-vient au sein de leur habitation. Enfin, avec ce type d’hébergement, on réalise de considérables économies durant les vacances. Le prix est moins élevé qu’une chambre d’hôtel.

Les meilleures choses à faire sur place pour des vacances de rêve

Les activités à faire et les sites à voir dans le Maine-et-Loire sont intéressants, mais surtout ne manquent pas. La seule limite est souvent la durée du séjour. C’est pourquoi il est conseillé de bien planifier en amont l’itinéraire. Les parcs à Angers méritent d’être explorés, notamment pour admirer la nature. Si l’on voyage avec des enfants, cette activité va assurément leur faire plaisir. L’une des meilleures visites à faire est celle de la vieille ville d’Angers, la Corniche angevine et le tour du lac du Verdon sont dignes d’intérêt. Les amoureux du vélo longeront la Loire. D’ailleurs, la Loire à Vélo est un événement qui a lieu chaque année, au mois de juin.

D’autre part, il serait dommage de ne pas s’arrêter aux portes des châteaux de la Vallée lors d’un passage dans le Maine-et-LoireConcernant les monuments historiques et les musées, le Musée des Beaux-Arts d’Angers, le jardin Camifolia, le Cadre noir et la Mine Bleue sont incontournables. Découvrir Anjou est également une excellente idée, notamment si les vacances se déroulent en hiver. Les adeptes de trottinettes et de gyropodes auront l’occasion de profiter pleinement de leur passion. Cette activité est accessible aux personnes âgées de plus de 12 ans. De plus, le géocaching, qui consiste à chercher des trésors cachés, plaira aussi bien aux grands qu’aux petits.

La richesse culturelle du Maroc

La richesse culturelle du Maroc

Le Maroc est une destination touristique incontournable pour ses décors, ses paysages et ses activités. Mais savez-vous que la richesse culturelle du Maroc est également l’une des attractions principales du pays ? En effet, le Maroc est souvent classé comme un pays arabe pourtant, les Berbères sont les premiers habitants du pays. Mais la diversité est une richesse pour toute culture. Et le Maroc illustre parfaitement ce propos. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir la richesse culturelle du Maroc.

La culture Berbères : les origines d’une tradition unique

Les premiers habitants de l’Afrique du Nord sont communément connus sous le nom de peuple berbère. Ils vivaient en Afrique du Nord dès 5000 avant JC. Actuellement, on estime que plus de la majorité de la population marocaine a une ascendance berbère. Au fil du temps, cependant, il y a eu des mariages mixtes entre des personnes originaires d’Afrique subsaharienne, d’Europe et du Moyen-Orient. Toutes ces cultures contribuent à l’ascendance marocaine aujourd’hui.

Les habitants de la région pratiquaient leur propre religion basée sur des croyances qui ont évolué avec l’introduction de différentes religions au fil du temps. Les religions punique et hellénique, le judaïsme, le christianisme et, plus récemment, l’islam ont tous façonné les systèmes de croyances marocains. Dans le Maroc moderne, presque tous les Berbères sont musulmans sunnites. Mais leurs pratiques et croyances traditionnelles peuvent encore être trouvées tissées dans le tissu de la vie quotidienne.

La diversité de la culture marocaine

La population berbère du Maroc est divisée en plus de 100 tribus différentes de différentes tailles, réparties à travers le pays. La principale langue berbère est le tamazight, une version standardisée des différents dialectes berbères. Il a son propre système de lettres. Aujourd’hui, de nombreux Berbères incluent des mots arabes dans leur discours quotidien. Envie de découverte ? Réservez dès maintenant votre séjour à Ouarzazate et succombez au charme d’une

Chaque tribu a ses propres pratiques culturelles et des caractéristiques uniques qui la distinguent. Pour les différencier, il suffit de distinguer leur pratique du tissage de tapis. Chaque tribu a un style différent et il n’y a pas deux tapis identiques. Traditionnellement, les tapis étaient fabriqués pour des raisons pratiques, mais maintenant ils sont également faits pour être vendus. Les femmes utilisent les tapis pour raconter des histoires et partager leur histoire familiale. Les premiers tapis étaient une représentation visuelle d’histoires transmises de génération en génération. Aujourd’hui, vous pouvez toujours trouver ce style dans les maisons privées. Mais à mesure que les tapis s’adaptaient à un usage plus commercial, ils ont également été conçus pour être esthétiquement attrayants pour les visiteurs.

Découvrez une culture exceptionnelle lors de vos vacances au Maroc

La culture berbère célèbre les mêmes fêtes que le reste du pays, comme le Ramadan et l’Aïd al Adha. Mais ils ont aussi leurs propres vacances et célébrations uniques. Yennayer est le plus connu. C’est le Nouvel An amazigh et est basé sur le calendrier agraire amazigh. Ceci est généralement célébré le 14 janvier. Un repas copieux comprenant toujours du couscous est préparé et cela est considéré comme un bon présage de se marier ce jour-là. Les enfants sont également encouragés à cueillir eux-mêmes les fruits et légumes en signe d’initiation à la vie agricole.

Une célébration culturelle marocaine moins connue est Boujloud. Se déroulant quelques jours après l’Aïd al Adha et d’une durée de trois jours, cette célébration a des interprétations différentes à travers le pays. Les mythes prétendent que le but est de montrer la bataille du bien contre le mal. Les hommes s’habillent de peaux de chèvre, se peignent le visage avec du charbon de bois et attachent même des sabots à leurs mains. Les femmes et les enfants chantent, dansent et jouent de la musique.

Il existe de nombreux autres festivals et célébrations qui se déroulent dans le pays qui n’est pas exclusivement berbères, mais qui ont un lien étroit avec le patrimoine agricole du Maroc. Être témoin de ces anciennes célébrations traditionnelles lors d’une visite au Maroc est vraiment quelque chose de spécial que chaque voyageur devrait vivre.